search

TWO FOR TWO

2,50 €

Malheur à celui qui se fie aux apparences !

Au cours d’une partie de Poker le spectateur est invité à choisir ses propres cartes ainsi que celles du magicien ! A la fin, malgré les apparences le spectateur tombera dans le piège que vous lui tendrez ! Vous terminez ainsi avec un beau carré alors que votre adversaire était sûr de l’emporter avec son Full par exemple !

Quantité

Malheur à celui qui se fie aux apparences !

Proposez une partie de Poker à un spectateur. Pour ce faire prélevez 10 cartes dans le jeu et mélangez-les. Prenez les deux cartes supérieures du paquet ainsi obtenu et posez-les, faces en bas, devant le spectateur. Choisissez-en une, celle que vous voulez. Le spectateur s'exécute. La carte restante est mise sous le paquet et vous continuez en posant à nouveau deux cartes faces en bas devant le spectateur qui, cette fois-ci, est invité à choisir une carte pour vous.

L'opération est répétée une nouvelle fois. Chaque fois c'est le spectateur qui choisit, au gré de son inspiration, la carte choisie, que ce soit la sienne ou la vôtre.

Pour activer le choix vous posez maintenant trois cartes sur la table toujours faces en bas et le spectateur choisira ainsi deux cartes pour lui et plus tard, deux cartes pour vous.

Spectateur et magicien ont donc, chacun, reçu quatre cartes.

Pour l'instant tout s'est passé avec les cartes faces en bas. Les deux cartes restantes sont elles posées faces en haut sur la table.

Les apparences sont trompeuses !

Tenez, dites-vous, je vais vous donner une chance supplémentaire. Regardez vos 4 cartes et choisissez, en fonction d'elles, celle qui constituera la meilleure main parmi les 2 cartes restantes.

Le spectateur ne se fera pas prier deux fois. Il regarde et constate, par exemple qu'il a deux paires et que l'une des deux cartes visibles lui permettrait de constituer un brelan et obtenir ainsi un Full. Son choix sera vite fait. La carte restante, celle dont le spectateur ne voulait pas, vous échoit.

                                      TWO FOR TWO

Montrez-nous votre main, dites-vous. Le spectateur, tout fier, abat ses cartes. N'a-t-il pas une très bonne main ? (Full). Vous montrez alors au public que vous avez un beau carré de dix !

Points forts :

  • Aucun forçage. Le spectateur pourra chaque fois choisir la carte qu'il veut, soit pour lui, soit pour vous. En fait, c'est le spectateur qui, du début à la fin, choisit chaque fois à qui revient, chaque carte. Et vous ne lui forcez à aucun moment la main.
  • Facile à faire. Aucune manipulation. Tout est automatique.
  • Vous gagnerez toujours. Quels que soient les choix du spectateur vous aurez à la fin, une meilleure main que lui. Et cela même s'il ne tombe pas dans le piège que vous lui tendez. En d'autres termes, même dans l'hypothèse ou le spectateur dédaignait la carte qui manifestement lui assurerait une meilleure main, il perdrait. En fait il perd dans tous les cas de figure ! Votre succès est donc garanti, grâce à la méthode diabolique mise au point par Richard Vollmer.

Notice explicative de 3 pages en français – Format : 21 x 29.7 cm

Auteur : Richard Vollmer

Disponible sous format PDF

NOT-014