search

LES LUTINS DE L'ILE D'EMERAUDE

3,50 €

Un pont d'or sous l'arc-en-ciel !

Vous montrez deux paquets composés chacun de 4 cartes. Sur chacune des cartes est imprimée d’image d’un lutin. Un lutin est placé face en bas sur un paquet de lutins faces en l’air. Soudain ils se retrouvent tous FACES EN BAS ! Puis vous placez un lutin face en l’air sur tous les autres, faces en bas. Par solidarité, ils se retournent tous faces en l’air. Ce phénomène se répète à plusieurs reprises. Pour finir en beauté les lutins sont tous retournés. Incroyable : ils ont maintenant tous des dos de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. Et, selon la légende que trouve-t-on sous en arc-en-ciel ? UN POT D’OR. Et vous montrez trois cartes sur lesquelles sont imprimés des pots débordants de pièces d’or !

Quantité

Un pont d'or sous l'arc-en-ciel !

L’île d’émeraude est peuplée de deux tribus de lutins, dites-vous. La première tribu est composée d’ouvriers payés à peindre les champs en vert. Tout en parlant ainsi vous montrez 4 cartes – de face et de dos – sur lesquelles sont imprimées des petits lutins. Ces cartes sont posées sur la table, faces en bas.

La deuxième tribu de lutins, elle, est composée d’artistes dont la seule occupation consiste à dessiner, du matin au soir... des arcs-en-ciel ! Pendant que vous dites cela vous avez montré les 4 cartes sur lesquelles figurent les dessins de petits lutins. Et vous continuez sur votre lancée : le soir venu, l’un des artiste-lutins dit aux autres : écoutez, j’en ai fait assez. Je pars en vacances. (Vous posez une carte de côté). Hum, se dirent les autres, à trois nous n’arriverons jamais au bout de tout ce boulot. Nous allons promouvoir un ouvrier. (Vous prenez une carte de l’autre paquet et la posez à l’envers sur celles que vous tenez en mains). Les lutins s’aiment beaucoup, malgré leur différence de niveau social, faites-vous remarquer au public. Et c’est par pure amitié qu’ils se retournent tous dans le même sens pour se mettre au travail. Aussitôt dit, aussitôt fait. Vous recomptez les cartes. Incroyable : elles se sont toutes mises sans le même sens puisqu’on ne voit plus que des dos !

        

 Le soir venu, l’un des artistes dit aux autres : Ah ! Les amis, j’en ai assez de m’échiner ainsi au travail. Je pars moi aussi en vacances. (Vous le mettez de côté sur votre gauche). Un autre ouvrier est promu (vous posez à nouveau une carte en sens contraire sur celles que vous avez conservées en main). Et à nouveau – par pure amitié – toutes les cartes se mettront dans le même sens. Et vous continuez de la sorte encore à trois ou quatre reprises. Chaque fois les cartes se retourneront inexplicablement pour se mettre à l’unisson une fois toutes faces en haut et une fois, toutes les cartes faces en bas et après comptage, vous en écartez chaque fois une en la posant soit à votre gauche, soit à votre droite.

Lorsqu’il n’en resta plus que trois, l’un des lutins refusa de continuer, trop fatigué qu’il était de repeindre en équipe réduite tous ces arcs-en-ciel à n’en plus finir. Les deux autres lutins l’envoyèrent en vacances et devant l’immensité de la tâche qui restait à accomplir, abandonnèrent eux aussi le travail pour se mettre en congé.

A la fin de cette belle petite histoire se trouvent devant vous deux paquets de cartes. A votre gauche une demi-douzaine de petits lutins et à votre droite également trois petits lutins mais cartes faces en bas.

Vous vous adressez alors au public en ces termes : jusqu’à présent vous avez vu tous les lutins. Vous avez même vu les prés peints en vert (vous montrez les dos des cartes), mais il y a une chose que vous n’avez encore jamais vu, c’est un arc-en-ciel… Euh… oui se dira le public qui attend de voir de quoi la suite sera faite. Et vous retournez les six petits lutins se trouvant à votre gauche. Incroyable : chaque carte a un dos de couleur différente : orange, rouge, bleu, jaune, bleu ciel, vert, etc… Bref, toutes les couleurs de l’arc-en-ciel !

Votre public n’est pas encore au bout de ses surprises car vous enchaînez immédiatement en disant : et à votre avis lorsque de petits lutins ont travaillé du matin au soir que reçoivent-ils en récompense ? Mais des pots remplis d’or, répondez-vous, tout en retournant les trois cartes qui se trouvaient à votre droite. Et vous découvrez ainsi trois grands pots remplis à ras bord de pièces d’or !

Points forts :

  • Cette histoire de lutins et de farfadets captivera à coup sûr l’attention de vos spectateurs. Dans leur esprit vous ne leur ferez pas un « tour de cartes » de plus, mais vous leur raconterez une légende illustrée.
  • La préparation ne demande que quelques secondes. Elle peut donc se faire pratiquement partout et même de table en table.
  • Le tour ne requiert qu’une seule passe que la plupart des cartomanes maîtrisent depuis longtemps. Quant aux autres… C’est peut-être l’occasion de l’apprendre. Et s’ils se donnent la peine de le faire, ils sauront déjà présenter la routine en entier car seule cette unique manipulation est mise à contribution dans cette succession ininterrompue d’effets magiques tous plus surprenants et inattendus les uns que les autres.

Notice explicative de 7 pages en français – Illustrées – Format : 21 x 29.7 cm

Routine de Trevor Lewis présentée par Aldo Colombini

Disponible par retour sous format PDF

NOT-508